Africa 2.0

Le Blog de l’Afrique innovante, volontaire et positive

Coup d’etat en Mauritanie, dommage!!!

with 5 comments

Un modèle qui s’écroule

NOUAKCHOTT (AFP) – Le président mauritanien Sidi Ould Cheikh Abdallahi et son Premier ministre Yahya Ould Ahmed Waghf ont été arrêtés mercredi matin à Nouakchott par des militaires lors d’un coup d’Etat, a-t-on appris de sources sécuritaires.

Le chef de l’Etat, premier président démocratiquement élu (en mars 2007) depuis l’indépendance du pays en 1960, a été emmené dans un lieu inconnu, et le chef du gouvernement dans une caserne près de la présidence, selon ces mêmes sources.

La radio et la télévision nationales ont cessé d’émettre mercredi après que des militaires en eurent chassé le personnel, ont indiqué à l’AFP des témoins, qui ont fait état de mouvements de troupes dans la capitale Nouakchott.

L’armée a bloqué dans la matinée les accès à la présidence, empêchant les fonctionnaires d’y accéder, selon des témoins.

La situation était calme dans la capitale, où aucun coup de feu ni barrage n’a été signalé. Des militaires étaient positionnés près de la présidence et aux environs des locaux de la radio et de la télévision.

Selon les observateurs, un changement à la tête de l’armée aurait mis le feu aux poudres.

Le président mauritanien a procédé mercredi à des changements à la tête de l’armée, de la gendarmerie et de la garde nationale marqués par le départ de généraux accusés d’être derrière la crise politique en Mauritanie, avait annoncé la radio nationale.

Selon un décret lu mercredi matin sur la radio nationale, le colonel Abdarrahmane Ould Boubacar a été nommé chef d’état-major de l’armée et le colonel Mohamed Ahmed Ould Ismail chef d’état-major particulier du président mauritanien.

Ces deux colonels devaient remplacer respectivement les généraux Ould Cheikh Mohamed Ahmed et Mohamed Ould Abdel Aziz, deux membres du conseil militaire de transition qui avaient conduit de 2005 à 2007 la transition démocratique en Mauritanie.

Selon les observateurs, les généraux Ould Cheikh Mohamed Ahmed et Ould Abdel Aziz sont accusés d’être derrière la fronde des députés et sénateurs qui ont claqué la porte du parti au pouvoir lundi.

Un groupe de 25 députés et 23 sénateurs avaient annoncé lundi leur démission collective du Pacte national pour la démocratie et le développement (PNDD), la formation présidentielle.

Source AFP

Advertisements

Written by africa2point0

août 6, 2008 à 11:03

Publié dans Uncategorized

5 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. C’est bien triste. Mais le président Sidi Ould Cheikh Abdallahi a pêché par naïveté. On en gouverne pas en rêvant. Il faut être pragmatique et savoir gérer les force en présence. Qu’on soit en démocratie ou pas, les précepts de Nicholas Machiavel ont de la valeur.

    Edouard

    août 7, 2008 at 3:47

  2. C’est pas une raison pour ne pas respecter les institutions dommage

    Etum

    août 7, 2008 at 3:57

  3. Gars ne soutiens pas les puschistes. Dis-toi que le pouvoir là, c’est tout le monde qui en veut surtout les personnes sans scrupules. Donc quand tu parles de respect des institutions, eux ils ne parlent que de conquête du pouvoir à tous les prix.

    TAMBA

    août 7, 2008 at 4:21

  4. Apres on s’étonne que meme les autres viennent buy nos ko joy

    Etum

    août 7, 2008 at 10:17

  5. La main des maîtres

    Les pays sous développés n’ont pas besoin de généraux.Ce sont des grades que l’on acquière en principe en combat et suite à des exploits.
    Ces généraux de salon aux ventres gros et gras, repus sont soit des marionnettes du régime s’ils sont bien engraissés et assurés de l’impunité soit des sous-traitants ou faire-valoir de maîtres puissants qui en useront le moment venus lorsque des intérêts maffieux se trouvent compromis.
    Nous l’avons déjà dis et écrit,les ex-colonies pourvoyeuses de matières premières resteront dirigées par le même esprit colonialiste prédateur des ex-colonisateurs.Les «Droits de l’homme» la «Liberté» et autres principes humaniste dont-ils se drapent pour menacer de «sanctions internationales»,d’inculpation de chef d’Etat, même en exercice, et autres coups tordus ; ne sont que prétextes pour perpétuer leur domination,leurs intérêts, leurs privilèges.
    Avec les exemples de pays qui ont amorcé une ouverture démocratique et les ingérences sournoises que l’on connaît, chacun est convaincu que les sincères ‘principes humanistes’ (devenu « fonds de commerce ») sont loin d’être ’admis’ par ces pays qui se considèrent toujours «tuteurs».
    Démocratie de façade OUI ! La vraie NON ! Car celle-ci « réservée » pour eux ne s’accommode pas avec leur stratégie hégémoniste.
    Alors, Il appartient aux pays visés de riposter de façon sage et comme il se doit à ce «nouvel ordre des grands» injuste et déstabilisant en s’organisant soi-même selon les intérêts de leur peuple(plus sécurisant) plutôt qu’en s’appuyant sur un rapport de force (toujours aléatoire et ingrat). Il leur appartient aussi de condamner et de réagir sans ambiguïté aux méfaits des bourreaux, dictateurs et autres tyrans potentiels sans quoi le « Droit d’ingérence humanitaire », expression des mauvaises consciences, est toujours là pour sortir sa trique de maitre des lieux.
    Ce qui s’est passé en Mauritanie n’est pas et ne sera pas l’exception en Afrique ; ce continent paradoxal.
    Que dire à cet Occident néo colonialiste arrogant, habitué à dicter et non à écouter, à recevoir et non à donner, à imposer et non à conseiller, à menacer et non à dialoguer… ? Seulement qu’il est vain d’imposer quoi que ce soit par la force. L’Histoire en est témoin ! Qu’ils seraient mieux inspirés par leurs éclairés pour faire changer radicalement d’approche et de stratégie pour permettre aux Etats, pourvoyeurs de matières premières sources du mal car tant convoité, d’amorcer sincèrement leur développement et de vivre en paix. On s’étonnera, alors, du formidable potentiel caché d’un continent connu pour sa sagesse et sa résistance à l’adversité.

    Setamir

    août 11, 2008 at 10:47


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :