Africa 2.0

Le Blog de l’Afrique innovante, volontaire et positive

Maatcard, l’innovation camerounaise!!!

La société Maatcard installée au Cameroun vient de signer une première mondiale en lancant la premiere carte bancaire bancaire acoustique multiapplicative, multicomposante et multicanal.

Avec cette carte il s’agit d’étendre l’utilisation de la carte bancaire à de nouveaux achats et de nouveaux services grâce au mode distant et sans contact et de faire faire cohabiter sur un même support des fonctions de paiement, de fidélisation et d’accès distant à une plateforme de services et de paiement. La solution de paiement MAÂTCARD  est conforme aux standards internationaux EMV (Europay, MasterCard et Visa) et a reçu officiellement l’agrément de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC). Son déploiement initial est prévu au Cameroun en mars 2008.

La solution Maatcard a été selectionnée dans la catégorie « meilleure application e-transaction » aux Sésames de l’Innovation du Salon Cartes 2007, les Sésames de l’Innovation récompensent les meilleurs projets et produits du monde de la carte à puce et de l’identification.

Je passerai faire un tour du coté du stand 4M032, la semaine prochaine.

La Boutique Maatcard

Publicités

Written by africa2point0

novembre 5, 2007 à 2:01

Publié dans Uncategorized

11 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. L’innovation « camerounaise »? « installée au Cameroun » ?
    Tu veux dire que des camerounais sont derrière Unipay’s, la société luxembourgeoise qui est propriétaire de maâtcard ?

    D’après Google, les développements sont assurés par la société marocaine M2M.

    J’aurais dit que c’est une multinationale (genre France Telecom ou Vivendi) qui se lance dans le paiement par cartes bancaires, et qui commence par le Cameroun et la zone BEAC.

    Mais il est vrai qu ele nom de la carte « Maat » laisse songeur…
    Tu as plus d’infos sur le fait qu’ils soient camerounais ? Eventuellement les personnes derrière ça ?
    Leur site ne m’a pas permis de bien comprendre comment fonctionenrait leur carte (côté vendeur, et côté client).

    ça serait vraiment cool si leur solution était largement adoptée au Cameroun. Il y’a vraiment besoin d’un moyen de paiement; ça devient très très dangereux de porter du cash.

    Nino

    novembre 5, 2007 at 3:00

  2. Nino,
    Je me suis posé les memes questions que toi, sur la nature camerounaise de Unipay’s, je ne manquerai pas de demander des précisions la semaine prochaine au Salon CARTES.

    J’ai intitulé ce post « MaatCard l’innovation camerounaise » parceque le service sera d’abord lancé au Cameroun, que l’agréement bancaire a été accordé par la BEAC (il faut avoir au moins une présence dans la région) et enfin parce que je suis sur qu’il y’a un camerounais derriere tout ceci meme si la société est basée au Luxembourg.

    M2M s’occupe effectivement de la gestion globale des activités de Unipay’s, prestataire de services bancaires mobiles. Dans ce cadre, m2m group assure les prestations de développement et d’exploitation d’une plateforme globale de gestion de cartes bancaires prépayées (rechargeables et multiservices). Maatcard en fait partie.

    Pour etre complet la solution à la base du developpement de cette carte est nC AudioCard un authentificateur au format carte bancaire générant un mot de passe dynamique sous la forme d’un son, tu as les infos http://www.ncryptone.com/fr/produits/ncaudiocard.asp

    Etum

    novembre 5, 2007 at 4:32

  3. Bonjour à Tous,

    Je prends conaissance avec intérêt des premiers commentaires que notre innovation suscite et j m’en réjouis.

    La Carte bancaire acoustique qui a par ailleurs été nominée aux Sésames de l’Innovation dans la catégorie « meilleure application e-transaction » est tout particulièrement destinée dans une première phase aux pays émergents et sera initialement déployée en Afrique Centrale.

    L’enjeu n’est pas mince : il s’agit de mettre cette innovation majeure au
    service du développement économique et social en participant pleinement à la bancarisation des populations. MAÂTCARD, qui a d’ores et déjà reçu l’agrément de la Banque des Etats d’Afrique Centrale, est en ce sens une solution particulièrement adaptée à ce contexte. En effet, outil de paiement non discriminant, son système associé permet à la carte bancaire acoustique MAÂTCARD d’offrir des services bancaires et de proximité en zone rurales ou reculées. Sa technologie acoustique embarquée conçue par la société nCryptone, permet un accès distant et
    hautement sécurisée à une plateforme de services bancaires et d’achats de biens ou services. L’intégration des éléments fonctionnels de cette plateforme de services et d’intermédiation a été confié à la société M2M à l’issue d’un appel d’offre.

    Concernant les promoteurs du projet, je suis heureux de vous confirmer qu’il a bien réunit non seuleument de jeunes entrepreneurs camerounais mais aussi tahitiens, réunionais, maliens; ivoiriens, gabonais, sénégalais et français. Nous avons bénéficié du soutien financier de chacun d’eux et tous ont à titre personnel investi leur propre argent dans cette formidable aventure humaine, technologique et économique. Une société a été constituée au Luxembourg. Son capital initial de 31.000€ a été porté à 1.000.000€ par le biais d’une augmentation de capital réservée. Nous envisageons de nouveau une prochaine augmentation de capital pour assurer le déploiement régional de MAÂTCARD en 2008/2009. Des bailleurs de fonds multilatéraux ainsi que des banques de premier ordre au plan international ont indiqué leur intérêt pour notre démarche dès lors qu’elle vise à améliorer le quotidien des populations non bancarisées en Afrique et plus globalement dans les pays émergents.

    Vous pourrez me joindre utilement aux numéros suivants pour toute autre information complémentaire:
    +33 6 10 18 76 09 et + 33 1 42 25 35 47

    Dans l’attente de vous entendre ou de vous lire, je vous prie d’agréer, Chers Tous, les assurances de ma haute considération.

    Patrick ULANOWSKA
    Président du Groupe UNIPAY’S

    ULANOWSKA Patrick

    novembre 9, 2007 at 6:54

  4. Hello,
    Je suis tout aussi heureux de voir un grand débat s’engager autour de MAÂTCARD. En tant que Business Developpement Manager , je suis aussi ravi de vous annoncer que la carte MAÂTCARD a été nominée aux OSCARDS organisés par le groupe de presse français PUBLINEWS et sponsorisé par MASTERCARD. Autour d’une soirée conviviale et festive, les OSCARDS™ 2007 consacreront les cartes les plus innovantes émises en
    France et dans le monde en 2007. A l’origine, 400 cartes en compétition issues de l’étude Cartes Innovantes 2007/2008, pour aboutir à une sélection de 38 nominés et à 9 vainqueurs élus par un comité d’experts
    bancaires. L’identité de ces neufs vainqueurs sera dévoilée
    lors de la soirée du 13 décembre prochain.
    C’est dire, je l’espère, que nous ne sommes qu’au début de cette belle épopée! Et comme l’a dit un grand poète, aucune carte au monden’est digne d’un regard si le rêve et l’utopie n’y figurent pas!. Alors rêvons ensemble, c’est déjà le début de la réalité alors que si on rêve seul, ça n’est qu’un rêve. Merci de tout faire pour nous soutenir.
    Fraternellement
    Cole Shade Sule – Business Developpement Manager of MAÂTCARD

    Cole SHADE SULE

    novembre 9, 2007 at 8:26

  5. Merci bien pour cette innovation.
    Pouvez vous nous passer d’amples details sur la localisation de la representation de Maatcard au cameroun.
    Est ce possible de se rapprocher de votre representation au cameroun pour certains details?

    Cordialement

    Trust

    novembre 14, 2007 at 8:48

  6. Rhinos,

    Bon, c’est vrai que ça n’a rien de camerounais la Maatcard; mais vous vous en prenez à la mauvaise personne je pense.

    Africa2point0 a de bonne foi présenté ce sur quoi il avait des informations. Même s’il s’agit d’une innovation (http://www.ncryptone.com/produits/ncaudiocard.asp ) de Ncryptone, filiale du groupe Prosodie en France.

    La technologie est expliquée sur le lien web ci-dessus. La carte émet des signaux sonores qui joueront le rôle de mot de passe. Ces signaux seront captés par exemple par les microphones d’un téléphone portable qui devra authentifié le son (ce qui suppose l’installation d’un outil de décryptage sur le téléphone portable). La Maatcard fonctionnera comme une carte prépayée (donc créditée initialement d’un compte) et avec une durée de vie de 2,5 ans. Je ne pense pas qu’elle soit rechargeable.

    Chaque fois que vous voulez accéder à un service, vous présenter la carte devant le microphone d’une machine réceptrice qui authetifiera la carte et débitera le montant idoine.

    Enfin, c’est comme ça que je le vois.

    La maatcard sera la première déclinaison sur le terrain de la nC AudioCard (http://www.ncryptone.com/pdf/nC%20AudioCard_US.pdf ).

    Maintenant que je vois peu ou prou un principe de fonctionnement possible, il reste à en savoir plus sur les partenaires, qui devront aussi procéder ài des aménagements technologiques chez des « partenaires » (banques, télécoms, commerces,etc..).

    On parle de la RFID quand même, son déploiement coûte quelques bagatelles. Surtout que c’est la première fois (à ma connaissance) que la RFID sera utilisée dans un autre domaine que la Supply Chain.

    Nino

    novembre 14, 2007 at 2:04

  7. Content de voir que ce projet ce porte bien Cole! Bonne continuation à bientot!

    brigion tobe alain

    novembre 17, 2007 at 2:30

  8. Etum,
    N’attendez plus 😉

    Nino

    novembre 17, 2007 at 3:16

  9. Pourquoi autant d’ achartement sur un produit/service Maatcard qui est présenté comme étant revolutionnaire et de tres grande qualité ? Les promoteurs du projet vont peut etre réussir. qu’ en pensez vous ?

    Mediateur

    novembre 20, 2007 at 8:19

  10. Trop c’est trop, vues les dérives observées sur les commentaires de ce post je me sens obligé de fermer les commentaires sur ce post à compter de ce jour. Je vais relire l’ensemble de ceux ci et effacer ceux qui sont contraires à l’esprit de ce blog, c’est à dire débattre dans le respect pour faire avancer l’Afrique. Je pensais parler d’innovation en faisaint le post sur la MaatCard mais nous avons eu droit dans les commentaires à une bataille rangée par ce pauvre blog interposé. Je demande donc aux différents protagonistes d’aller regler leurs problemes devant un tribunal comme cela semble etre le cas et nous laisser continuer à parler de l’Afrique qui avance et qui reussit dans la dignité.
    Etum— decu

    Etum

    novembre 26, 2007 at 5:09

  11. […]  Reuters, Africa 2.0, Maatcard, Youtube, […]


Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :