Africa 2.0

Le Blog de l’Afrique innovante, volontaire et positive

Apres la francafrique la Chinafrique?

with 12 comments

La France pensait avoir le monopole des grands sommets africains avec son fameux sommet France Afrique. La Chine qui est de plus en plus présente en Afrique utilise aussi cette arme française, elle a ainsi réuni il y’a un an un grand somment Chine Afrique. Ce sommet fut surtout une nouvelle étape dans l’OPA de la Chine sur l’Afrique. Il y a dix ans, les Chinois n’existaient pas en Afrique ; aujourd’hui, ils y sont présents dans tous les secteurs d’activité (des beignets au makossa). La Chine y trouve bien sûr l’énergie et les matières premières dont elle a besoin. Cette année, elle y a acheté le tiers de son pétrole. Son premier fournisseur, c’est maintenant l’Angola, devant l’Arabie Saoudite.

Depuis quelques temps la Chine est en train de s’attaquer à des grandes entreprises africaines. Ainsi l’Industrial and Commercial Bank of China (ICBC) vient de prendre une participation de 20% dans la Standard Bank d’Afrique du Sud pour 5,46 milliards de dollars. Cotée à Johannesburg, Standard Bank (46 000 employés en Afrique) gérait 156 milliards de dollars d’actifs à fin juin c’est la premiere banque africaine (classement JA). La prise de participation d’ICBC se fera pour moitié par l’émission d’actions nouvelles. Le mastodonte chinois investit dans Standard Bank pour être proche des entreprises chinoises qui font des affaires en Afrique. Une rumeur persistance sur la place de Jo’burg annonce l’arrivée de China Mobile dans le capital de MTN.

Que la Chine fasse des affaires en Afrique no problem mais qu’elle se comporte en prédateur cela mérite réflexion, je m’explique. J’ai remarqué que les chinois n’emploient pas beaucoup les ouvriers locaux dans le BTP par exemple, ils se déplacent avec leur ouvriers, c’est le cas au Cameroun, en Algérie et ailleurs. La Chine achète des produits bruts et  vend des biens manufacturés. Elle y exploite des mines et des forêts sans se préoccuper ni de l’environnement, ni du progrès social (ce n’est déjà pas le cas en chine ou au Tibet, bref passons). Elle y construit des palais présidentiels sans y organiser le moindre transfert de technologie. Tout cela n’est pas normal. Que gagne l’Afrique de cette relation?.

Il serait peut être temps de s’interroger sur la nature de cette relation, la chine remplacera t elle la France? L’Afrique ne mérite t elle pas une relation d’égal à égal sur des termes clairs?

Quel est votre avis?

Bechir Ben Yahmed en parle dans la dernière livraison de la Revue de l’intelligence du monde.

Publicités

Written by africa2point0

octobre 31, 2007 à 8:31

Publié dans Uncategorized

12 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Une autre réflexion sur cette problématique
    http://www.afrology.com/eco/amaizo_chinafric2.html

    Nino

    novembre 4, 2007 at 3:48

  2. Merci pour le lien Nino

    Etum

    novembre 5, 2007 at 9:12

  3. Juste une question: est-ce qu’on peut dire que l’attitude chinois est irrégulière?
    Je veux dire que, sauf à leur imposer par quelque protectionnisme ou autre méthode, comment peut-on les obliger à utiliser la main d’oeuvre locale? investir localement? etc.
    C’état déjà le meme souci avec la FR et les super-puissances: on nous fixe le prix du cacao ue nous avons produit, de meme pour toutes nos matières premières, on nous fixe les quotas de productions, etc.

    On peut se plaindre de l’invasion chinoise, mais je vois mal comment la contourner. Ils font le meme effet dans tous les secteurs industriel, electonique, textile, en EUR aussi.

    A t-on les moyens de se protéger?

    Kans

    novembre 5, 2007 at 10:26

  4. Kans,
    Il y’a des mécanismes techniques pour s’en protéger.
    Exemples:
    Limiter les prises de participations dans les entreprises locales
    Imposer le transfert de compétences en promouvant les joint ventures
    Imposer le respect de l’environnement
    Pousser à l’emploi des nationaux autant que possible
    Reinvestir une partie des benefices localement

    Etum

    novembre 6, 2007 at 12:28

  5. En thérorie Etum!
    En pratique, est-ce que tu crois que nous avons les moyens de mener ces politiques et contraindre ces investisseurs? J’ai un peu de mal à construire ce schema.
    En d’autres termes, est-ce que tu nous crois suffisament en position de force pour imposer?

    Kans

    novembre 6, 2007 at 7:54

  6. Il ne faut pas seulement etre en position de force, il faut avoir de la conviction, de la fierté et surtout exercer sa souveraineté, celui qui ne veut pas se plier aux lois du pays d’accueil n’a rien à y faire….

    Etum

    novembre 6, 2007 at 9:52

  7. Kans,
    Ce ne sont pas les moyens qui nous manquent, mais la volonté et la conviction comme dit Etum.
    L’intérêt des pays étrangers est de nous faire croire du contraire; le problème, c’est qu’on y croit.

    Regarde le Venezuela, il a tenu bon et il a gagné le Chavez. En quelques temps, les pays d’Amériqe Latine ont remboursé leurs prêts au FMI et à la BM, et projette de créer leur propre Fond Monétaire.

    L’influence réelle du FMI par exemple rétrécie en Amérique Latine, est présente encore uniquement en Asie et en Afrique. Les autres pays ne la considèrent même pas. Tu vois le FMI dirent au Japon, à la France, à l’Afrique du Sud ou à l’Argentine de réduire leurs déficits publics?
    ça va déclencher des fous rires !

    Bien-sûr, on ne dit pas que s’affranchir est facile, le chemin est semé d’embûches et de problèmes en tout genre, mais c’est le prix de la liberté, et donc de l’épanouissement.

    Nino

    novembre 6, 2007 at 7:50

  8. Bah c’est justement ce que je dis; Avons-nous les moyens de franchir ces embûches?
    Pour reprendre ton exemple du Venezuela, je crois le 2e producteur mondial de Petrole (hors IRAK). Ils savent sur quoi ils comptent.
    Et pour toute l’amérique latine et leur FMI, ils comptent se serrer les coudes et le Venezuela justement sponsorisent des petits états voisins. J’y étais hé! hé! 😉
    De plus, c’est mal mais, les narco-dollars ca se reinvestit dans la société et ca enrichit un peu l’état, les communes, etc.

    Une fois encore: nous on compte sur quoi?
    On est tout divisé! On est super-mega-corrompus! Personne ne pense à reinvestir meme le 1/10 de tout ce qu’il a volé pour faire un peu tourner l’économie.
    Je suis têtu, mais pardon, « on compte sur quoi? ».

    Kans

    novembre 6, 2007 at 9:08

  9. Nous memes

    Etum

    novembre 6, 2007 at 9:25

  10. La françafrique, c’est aussi cela …
    http://bboeton.wordpress.com/2008/03/19/la-francafrique-dans-ses-basses-oeuvres/
    Cordialement.

    L'Abrincate

    mars 19, 2008 at 4:10

  11. pour ceux qui seraientt interresses , la Radio DIAS FM , radio internet francophone a Londres , http://www.diasfm.com evoque le theme dans son emission politiquement votre  » De la Francafrique vers la Chinafrique « ce jeudi 28 mai 2008 de 21h a 23h….

    avis a la population pour participer , n hesites pas a appeler , c este une super emission et vraiment attractive

    faites passer le mot

    a plus

    chach

    mai 27, 2008 at 3:31

  12. pour ceux qui seraientt interresses , la Radio DIAS FM , radio internet francophone a Londres , http://www.diasfm.com evoque le theme dans son emission politiquement votre  » De la Francafrique vers la Chinafrique « ce jeudi 28 mai 2008 de 21h a 23h….

    avis a la population pour participer , n hesites pas a appeler , c este une super emission et vraiment attractive
    envoyer vos COORDONNEES sur keiuk@hotmail.fr si interresser

    faites passer le mot

    a plus

    chach

    mai 27, 2008 at 3:33


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :