Africa 2.0

Le Blog de l’Afrique innovante, volontaire et positive

Et on lancait un Hi5 like???

with 33 comments

Nino a suggéré dans un commentaire la création d’un réseau social africain, Ongolo Boy lui emboite le pas. Alors je me suis dit pourquoi pas, j’ai lancé mon moteur de recherche favori pour voir ce qui se faisait dans le domaine et les outils qui étaient utilisés. Ainsi tenez vous bien l’on a plus besoin d’être un super développeur pour créer un clone d’un site star du Web 2.0 comme Youtube ou MySpace. Alors si comme moi vous n’avez pas le temps de développer (lol) mais avez une idée qui vous voulez tester voici un tour d’horizon de quelques clones et scripts pour sites web 2.0 populaires. je suis parti de la liste de Press Citron que j’ai complètée.

Digg :

C’est l’un des sites les plus cloné au monde. Vous voulez faire le votre…..

  • Pligg : gratuit, pligg est une reproduction très aboutie de Digg avec quelques ajouts comme le partage automatique de lien avec d’autres reseaux sociaux d’informations.
  • Akarru est un moteur de bookmarking collaboratif. Il est utilisé pour construire un site collaboratif de publication et de notation de news. Il est open source
  • PHPDug
  • Meneame

Youtube :

Voila un autre site qui est cloné à volonté.

MySpace et autres réseaux sociaux

Netvibes

Akopo, Typepad, Plate-forme de blogs

Pour finir la bible des scripts en tout genre http://www.scriptmimic.com/ Par ailleurs il ne sert à rien de faire un trucmuch-like si on a pas de modèle économique qui tient la route.

Publicités

Written by africa2point0

août 6, 2007 à 2:29

Publié dans Uncategorized

33 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. uhmmm,

    je travaille actuellement sur :

    un clone youtube africain
    extensible a differents pays. La version alpha, est en ligne sur
    CTUBE

    un agregatteur africain francophone. ( mais ca Nino et Etum le savent deja )
    les resultats d’ici la fin d’annee

    Donc si quelqu’un veut bien me donner un coup de main,
    priere me de contacter

    Septox

    août 6, 2007 at 2:49

  2. Comment ça Akopo est très très lent?

    Et c’est maintenant que tu dis ?????

    Nino

    août 6, 2007 at 10:50

  3. En regardant PHPfox, je me disais bien que ça me disait quelque chose…

    Eh bien, j’ai trouvé, ça me rappelait http://www.camerplanet.com/

    Nino

    août 6, 2007 at 11:06

  4. Cher Nino, vu qu’on en parle, la plateforme est lente et pas la plus adaptee pour l’utilisation des widgets. Je sais que tu fournis toujours un support top-notch mais il est des utliisateurs qui n’ont pas l’heur de te connaitre.
    Last point: j’ai plusieurs questions que je poserai directement par email

    Septox, ton contact redirige sur une belle page 404. Mon email est sur mon blog et je suis interessee pour filer un coup de main.

    Etum, ce qui m’amuse beaucoup avec les techies, c’est cet art pour le moins consomme de parler de solutions techniques/formes d’implementation avant d’avoir aborde la question o combien cruciale du why (business/social rationale) et du how much (ROI).

    Lydie

    août 7, 2007 at 12:20

  5. Nino,
    je te l’avais déja dit de vive voix mais tu ne te rappelles plus, Lifetype est tres lent, il faut vraiment s’occuper des performances.

    Lydie,
    On ne change pas un techie meme s’il a envie de changer lol. Le but du post était de fournir une boite à outils à ceux qui ont des idées et qui ne veulent pas developper. Regardes ma derniere phrase.

    africa2point0

    août 7, 2007 at 9:12

  6. c’est bien dommage que ce soit en derniere position dans ton texte car c’est bien la le debut de la reflexion. et comm tu conclus en disant « par ailleurs…. » je ne puis que etre dubitative sur l’enchainement des sequences 🙂

    Lydie

    août 7, 2007 at 10:29

  7. Ce n’est pas Lifetype qui est lent, car je connais des install de LifeType hyper rapides sur le net; masi c’est vrai que LT est gourmand en ressources CPU surtout.
    En tout cas, je verrais comment optimiser tout ça.

    Google, Digg, Youtube à leurs débuts n’avaient pas grande idée du How Much; au mieux avaient-ils des espérances sur le Why.
    Le Web2.0 valide le modèle économique qui veut que « réussir à rassembler des millions personnes sur un site donné » est déjà un business model en soi.

    Et je pense que la facilité de mise en oeuvre de certaines solutions techniques font que des fois, la question du How Much n’est pas initialement cruciale pour l’initiateur, car les pertes sont très minimes (si ce n’est le temps passé sur l’outil).
    Des fois, le business model n’est pas « maximiser son profit potentiel », mais peut être « minimiser ses pertes potentielles ».

    Nino

    août 8, 2007 at 12:29

  8. Uhmm,

    @Lydie
    surement une petite erreur en ecrivant,
    je te contacte !!

    Septox

    août 8, 2007 at 4:19

  9. Nino,
    Minimiser ses pertes potentielles???

    africa2point0

    août 8, 2007 at 9:30

  10. A bas la dictature du ROI!!!
    A bas la dictature du ROI!!!

    @Lydie
    Pourquoi on ne pourrait pas faire un petit réseau social entre potes juste pour le fun?
    Et puis le retombées ne sont pas forcément pécunières. Etre celui qui a fait tel truc qui marche, ça peut être le détail qui te fait sortir du lot parmi tant d’autres. Je suis très bien placé pour en témoigner.

    Ti Aya

    août 10, 2007 at 1:37

  11. Docta,
    Temoignes mon frère.

    africa2point0

    août 10, 2007 at 3:54

  12. Oui, minimiser ses pertes potentielles. J’ai lu ça en théorie des jeux. Quand tu « joues », il y’a plusieurs stratégies, et la stratégie économique des entreprises est très souvent « maximiser les profits ».

    Mais dans le « jeu » pur, il en existe d’autres de stratégies, comme par exemple « minimiser ses pertes ».
    Typiquement, quand tu joues au pker, plus la mise est importante, plus le gain l’est aussi.

    ** Celui qui veut gagner 100.000 frs peut miser 10.000 frs. S’il gagne, il encaisse gros, s’il perd il perd 10.000 frs. Celui ci essaie de maximiser ses gains (offensif)
    ** celui qui au contraire a peur de perdre ne misera que 500 CFA, mais il sait que par exempel son gain n’excèdera pas 2.000. Celui ci minimise ses pertes (prudent)

    Avec Akopo, pour le moment, je minimise mes pertes. Du coup, le ROI et autres financièretés ne sont pas ultra pertinents pour le moment. ça changera peut-être (probablement), mais dans l’immédiat, la mise en ligne est une étape de la recherche du WHY.

    Le web est plein de tels exemples: Skype, BitTorrent, etc… Les fondateurs de Skype ne savaient pas le monétiser au début, jusqu’au rachat en 2005 pour 3,3 milliards $ par Ebay d’une entreprise dont le CA était de 7 millions $ en 2004.

    Pareil pour Dr Mo et Celtel, quand il s’est lancé, on l’a prit pour un courageux luron…jusqu’à la revente de Celtel (ou une partie) pour environ 5 milliards aux saoudiens ou je ne sais plus quel émirat.

    Le ROI n’a pas dicté ces 2 exemples.
    Pour moi, il n’est pertinent que sur un marché avec un historique, ou qui se base sur un marché avec historique. Mais quand on « défriche », on ne peut pas l’évaluer; on peut tout au plus donner un chiffre en deça de la moyenne des marchés existants pour que les investisseurs aient des chiffres connus et soient rassurés.

    Nino

    août 11, 2007 at 2:05

  13. Je suis d’accord avec ton raisonnement Nino, sauf qu’à mon avis, tu omets un point essentiel c’est même si l’on « défriche », il faut défricher … sur un terrain concret!
    Je m’explique : Toutes les compagnies que tu as citées en exemple on put réussir réussir selon le schéma d’amorçage par minimisation des pertes, tout simplement parce qu’ils avaient identifié d’avance un vivier considérable d’utilisateurs ne serait ce que « potentiel ». Youtube, Skype , facebook & Co, ont effectivement démarré sans trop savoir comment monétiser leur produit, mais ils ont rapidement gagné une audience phénoménale, ce comptant en millions d’utilisateurs parfois totalement
    accro. Lorsque je parle de défricher un « terrain concret », c’est parce que je pense que c’est sur cette aspect en particulier des Utilisateurs potentiels, qu’un projet web 2.0 estampiller « afro » (si tu me passes l’expression) ne peut pas être exclusivement penser selon le schéma de minimisation des pertes.
    En effet, Myspace compte des millions d’utilisateurs de toutes origines et sensibilités confondues, mais ou sont les millions de bloggeurs
    « Afros »? Peut on affirme aujourd’hui qu’il existe des internautes qui préfèrerait utiliser massivement un clone de Digg
    ou encore de Myspace sous prétexte qu’il soit doter d’un nom à consonance africaine? Ces utilisateurs existent il seulement, ou plutôt ont il seulement atteint un nombre critique Susceptible d’assurer la pérennité de produit web 2.0 spécifique?
    De part mon expérience, je fais le constat suivant : il n’est pas nécessaire aujourd’hui pour un internaute africain d’aller sur un clone afro de Youtube , pour trouver son bonheur en termes de clips vidéos ! Dailymotion ou Youtube (justement) pour ne citer que ces deux là, suffit amplement.

    Tout ça pour dire que, pour moi, la problématique de l’utilisateur final du produit, tient une place prépondérante dans la cadre de tout projet web 2.0 destinée à une audience afro. Au fait ? a votre avis, serait il possible justement, dans cette optique, d’élaborer un portrait robot de « l’internaute afro »?

    Jikeb

    octobre 20, 2007 at 8:28

  14. Jikeb,
    Tu poses là une question essentielle c’est qui l’internaute afro? La reponse dans un prochain post

    Etum

    octobre 20, 2007 at 9:27

  15. Jikeb,

    Je pense que tu sous-tend qu’un « Youtube afro » doit forcément avoir le même taux de fréquentation que youtube (des millions d’utilisateurs, etc…).

    ** Afrigator ne devrait pas exister parce que Technorati existe ?
    ** Muti devrait fermer parce que Digg existe?
    ** iblog.co.za devrait fermer parce que Blogspot existe?
    ** Myvideo.co.za doit fermer car youtube existe ?

    Voilà un aperçu des start-ups sud-africaines (les plus en avance d’Afrique en général) http://www.bandwidthblog.com/2007/09/14/south-africas-web-startups-to-watch/
    Ce sont souvent des clones, et elles vivent bien.

    La concurrence, c’est aussi ça. Gravir des sommets qu’on pense infranchissable. Aller chercher la niche de clients et « localiser » son offre. Faire preuve de tenacité.
    Moi, Akopo, je le continuerais toujours. Des millions de bloggeurs africains, y’en a pas encore; comme des milliers d’utilisateurs de la téléphonie, y’en avait pas en 97 quand Celtel a décidé de se lancer.
    On ne peut pas comparer des marchés qui n’ont pas la même maturité.

    L’objectif de toute entreprise n’est pas d’être n°1, loin de là.
    Certains ouvrent leur PME locale, qui vit à côté des gros, et c’est très bien comme ça.
    Comme des millions de PME dans le monde. Beaucoup font de la vidéo (Kewego, Wat.tv, etc..), mais toutes ne sont pas Youtube. Et elles vivent quand même.

    Quant à qui est l’internaute robot afro? Bonne chance à qui veut répondre à ça….Je n’ai jamais trouvé des chiffres permettant un début de typologie. La plupart des pays d’Afrique Francophone ne savent pas le nombre d’internautes dans leur pays.

    Nino

    octobre 20, 2007 at 10:11

  16. Nino,
    Je viens de voir que le Gartner Africa qui est localisé en Afrique du sud a des choses interessantes sur le sujet mais comme il faut payer… J’ai envoyé un mail en esperant que…

    Etum

    octobre 20, 2007 at 10:14

  17. Et que tu es contre ce qui est payant….. 😉

    Nino

    octobre 20, 2007 at 11:58

  18. Lol man s’il faut buy je vais buy

    Etum

    octobre 21, 2007 at 8:18

  19. Nino
    je ne sou tends pas qu’un Youtube afro doit forcément avoir la fréquentation de Youtube. En effet, comme tu le soulignes si bien, de millions de PME du web existe, et je dirais même
    heureusement, car de par leur taille, contrairement aux gros mastodontes, elles sont plus apte à prendre des risques et à innover. Non, mon interrogation concerne :
    1. La pertinence de la démarche qui consisterait à créer un clone de site déjà existant en l’estampillant « afro », sans la moindre innovation sous-jacente.
    2. La nécessite à mon avis impérative d’avoir une idée plus précise de ce qu’est aujourd’hui l’internaute afro, de ses comportements de véritables ses attentes …

    Loin de moi l’idée d’affirmer que ton entreprise n’en vaut pas la peine !! Heureusement même qu’il y’à des courageux « pionniers » francophone tel que toi ou etum, car si ce n’était pas le cas, nous ne serions pas entrain de d’échanger sur ce blog en ce moment même ^^!

    Pour revenir à mon sujet, concrètement, aujourd’hui sur le web, je pense que les frontières numériques sont essentiellement « linguistiques » : En clair, on parlera instinctivement de webosphère italienne, lorsque l’on se trouvera face à un site web rédigé en italien tout simplement. Idem, pour la webosphère chinoise, japonaise, portugaise, etc…
    Au delà de cette barrière numérique linguistique, les différences sont quasi inexistante car, ont peut accéder à une information extrêmement « ciblée » à partir de n’importe qu’elle bon site d’informations ou de n’importe quelle bon aggrégateur de flux; pour peut que l’on ait un bon niveau en anglais!
    Ainsi, si tu suis mon raisonnement, les exemples sud africains que tu m’as cité donc aurais bien put être conçue par des australien, ou des Irlandais, cela n’aurait selon moi rien changer, car il ne faut pas aujourd’hui être africain pour être capable de créer un site tel que Afrigator! Sérieusement, lorsque MyVidéo affiche comme devise : « Watch and share vidéo de South African way » ça veut dire quoi concrètement ? Il existerait donc une manière « sud africaine » de voir et partager des vidéos sur le net ? Bah en tous cas, sur le site, à moins qu’il faille incliner la tête de 30° à gauche avant de lancer une vidéo, je ne vois pas ce qu’il y’a de typiquement « sud africain »…. En résumer, pour moi cela n’est qu’un prétexte, qui ne correspond à aucune véritable originalité ou innovation. Parce que je suis camerounais et que je créer un site web de type digg-like sur le Cameroun, je suis forcément initiateur d’un projet original et pionnier sous peut que je l’appelle « Ekiée ! » Par exemple ?

    Ou je veux en venir ? Hé bien je pense que mes 2 première interrogations, mette à jour une troisième interrogation :
    3. La nécessité de pousser plus loin le raisonnement concernant l’existence d’une véritable webosphère « africaine » sur le net.
    Qu’est ce qui fait véritablement qu’un site web puisse être déclaré afro? Qu’elles en sont les caractéristiques canoniques? En effet, pour moi il ne suffit pas d’être africain, pour que tout ce que l’on créer sur le net ait le droit d’être estampiller afro, de la même manière qu’aujourd’hui, de nombreuses start-up « anglo-saxonne » florissante sont le fruit du développement d’ingénieurs indiens de Bombay, sans que pour autant ces sites soit qualifier d’indien…

    Jikeb

    octobre 21, 2007 at 10:52

  20. Edit: En début de phrase, c’est « je ne soutiens pas » , désolée pour l’erreur….

    Jikeb

    octobre 21, 2007 at 10:53

  21. Jikeb,
    Je dis hein pourquoi tu te caches lol. Et selon toi c’est qui l’internaute africain?

    Etum

    octobre 21, 2007 at 1:53

  22. Pourquoi je me cache?? Lol! enfin je ne comprends pas le sens de ta question etum …. Sinon, concernant ma définition de l’internaute afro , je suis entrain de me motiver pour mettre ça par écrit, car je suis plutôt du genre feignant! ^^ Bref, ça viendra…

    Jikeb

    octobre 21, 2007 at 3:36

  23. Jikeb quand je dis que tu te caches c’est qu’il y’a aucun lien à partir duquel on peut te contacter (mail blog site etc.)

    Etum

    octobre 21, 2007 at 5:16

  24. LOL,
    Jikeb, tu oublies les aspects commerciaux d’une entreprise; ceux qui permettent de vendre du rêve. Tu restes assez « scientifique » dans ta conception de l’entreprise.
    Demande toi pourquoi il y’a des restaurants « afro » (souvent tenus comme par hasard par des afros), alors que n’importe quel truffion peut faire des alokos et un mafé. La recette est sur Internet.
    Purquoi y’en a-t il et pourquoi tu vas dans un resto « afro » quand tu veux manger « Afro » ??? ou dans un restaurant japonais quand tu veux manger japonais ?
    Y’a t-il une innovation autre que de faire des recettes afros ou japonaises?
    Les night-clubs « afro » innovent-elles autrement qu’en passant de la musique afro ?
    Les sites afro innovent-ils autrement qu’en présentant des informations « afro » ?
    C’est la question ici de la publicité et de l’identité d’une entreprise; et ça fait appel aux fibres émotionnelles des clients.
    Air France et Sout African Airways font fondamentalement la même chose: du transport aérien, et fournissent presque les mêmes services.
    Mais ils sont sur des marchés DIFFERENTS et ont une cible différence. Là est la différence.
    C’est une question de communication, de marketing, de sponsoring….
    MyVideo.co.za sera présent sur les banderoles des fêtes de lycées de Durban, des matchs de Foot de Soweto, et y’a des chances qu’à la longue, les sud-africains y postent leurs vidéos……
    Mais bien-sûr, pas besoin d’êre sud-africain pour faire ça. Je ne l’ai jamais dit, ni pensé.

    Quant à la blogosphère, ce n’est hélas pas vrai; elle n’est pas linguistique mais géographique au sens du contenu qui y est traité. Il existe:
    ** une blogosphère marocaine (qui parle principalement français, et a été très active lors des dernières élections au Maroc, et participe à traquer les policiers verreux)
    ** une blogosphère sud-africaine qui parle anglais (mais ne compte pas comme étant la blogosphère américaine)
    ** une blogosphère ougandaise, kenyane,
    ** une blogpshère américaine (qui parle anglais)
    ** etc…
    Les pays africains ont celle malchance que la langue qui y est parlé est aussi un adjectif se rapportant à un autre pays.

    Nino

    octobre 21, 2007 at 11:25

  25. Nino, trop la flème de répondre , peut être plus tard

    Jikeb

    octobre 22, 2007 at 8:57

  26. If you’re nervous about spending a lot of money on your photographer, but still want a lot of pictures—you’re in luck. With the new and improved digital cameras, you have a better shot (no pun intended) to get great pictures.

    Anna

    décembre 16, 2007 at 10:15

  27. One of the hottest web 2.0 applications been launched on the net in July 2008 is VideoSwiper a multi user, multi script mass video embedding application that works with most if not all the top video sharing community scripts.

    Scripts like Clipshare, Vidiscript, PHPmotion, Clipbucket, Social Media, Video CMS, OSTube, Vshare, Media Share Suite, PHPMelody & iVidPlay to name but a few.

    VideoSwiper searches from 30 of the net’s top video site and has already got over 25,000,000 videos in its database, users who own a video sharing script sign up for an account, search for media, edit and manipulate the media then mass send the results directly to their websites.

    This application is not only perfect for the new user to populate their sites but also for the experienced user who’s looking to create keyword rich, targeted niche video sites or blogs as VideoSwiper now has full support for WordPress & Blogger allowing the blogging community to mass add embedded content to their blogs without the need for tags, codes, widgets or modules.

    You can get more information about VideoSwiper here. http://www.videoswiper.com

    Jason Taylor

    juillet 6, 2008 at 8:24

  28. je suis une fille trés belle et puis moi j’aime les trés beau garçons c’est poure mon pléssire a moi toute seul poure toute la vie je croit

    Moeana

    novembre 10, 2008 at 10:19

  29. Alor je veut sortir avec un beau garçon comme vous

    Moeana

    novembre 10, 2008 at 10:21

  30. mais non je sorte avec un garçon il s’appelle Téraimatai et puis moi je l’aime de tout mon coeur

    Moeana

    novembre 10, 2008 at 10:24

  31. je vous aime

    Moeana

    novembre 10, 2008 at 10:25

  32. This is a topic that is near to my heart… Thank you!
    Exactly where are your contact details though?

    wibrator na palec

    mai 23, 2013 at 10:58

  33. We are a group of volunteers and starting a new scheme in our community.
    Your web site provided us with valuable information to work on.
    You’ve done an impressive job and our whole community will be grateful to you.

    wxq

    juin 20, 2013 at 8:07


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :