Africa 2.0

Le Blog de l’Afrique innovante, volontaire et positive

5 questions à se poser avant de se lancer..

with 18 comments

dans la création d’entreprise en Afrique,

  1. Pourquoi mon idée n’a pas encore été mise en place ici?
  2. Quels sont les risques (juridiques, corruption, etc…)
  3. Comment éviter d’etre piller de mon concept?
  4. Comment sécuriser mes paiements
  5. Quel sont les moyens de recouvrement?

Et vous quelles sont les votres?

Publicités

Written by africa2point0

juin 24, 2007 à 10:37

Publié dans Uncategorized

18 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. a. que fait la concurence, ses points forts, ses points faibles?
    (perso je suis adepte de: pour vivre heureux, vivons caché. donc l’idée est de rester en shao malin tout en observant la concurrence l’air de rien)

    b. comment se preparer au risque de vols, de materiel notamment?
    (=> stratégie de sauvegarde des donnée irreprochable!)

    c. quels profils recruter?
    – plutot les jeunes, quand on sait qu’ils n’attendent qu’une occasion pour tracer (risque de partir en plein milieu d’un projet super vital pour la boite)
    – plutot les moins jeunes (certes moins enclins à partir, mais helas un peu moins adaptables, et surtout plus grandes exigences salariales)

    d. tutoiement ou vouvoiement au sein de l’équipe de départ?
    (rq. quand je discute sur ce point avec des compatriotes, tous me déconseillent fortement le tutoiement, parce-que soi-disant, le camer ne connait pas ses limites).

    etc etc
    🙂

    Eddy

    juin 24, 2007 at 5:30

  2. Eddy,
    Gars il faut éviter le tutoiement on est pas à Mbeng. Si tu laisse le camerounais te tutoyer c’est fini, il ne connait pas effectivement ses limites. A éviter donc.

    africa2point0

    juin 24, 2007 at 8:32

  3. Dans la création d’entreprise en Afrique, Pour que ca marche selon moi:

    techniquement il faut;
    – Bien definir le cadre de realisation du projet
    – que le produit soit bien concu et reponde a besoin
    – contrairement a ce que beaucoup peuvent penser il faut que le produit vendu soit bien fini et presente
    – faire preuve de professionalisme (ponctualite, integrite et franchise)
    – cibler une niche solvable pour commencer.

    Commercialement
    – la communication se fait essentiellement du bouche a oreille, pas besoin d’investir beaucoup dans ce domaine pour commencer.
    – pour battre la concurrence il faut rester pro, evolutif et creatif
    – etre a l’ecoute du CLIENT, il est Roi; customer focus

    Financierement
    – Il faut dans un premier temps avoir une source de revenu reguliere autre que celle de l’entreprise nouvellement cree ou avoir un bon fond de depart qui permette de tenir au moins 5 ans
    – etablir un bon business plan

    Administrativement;
    – il faut savoir jongler, et graisser les bonnes pattes
    – neanmoins les vrais papiers qui sont requis pour la creation d’une entreprise doivent etre la (on ne sait jamais)

    Bambi

    juin 24, 2007 at 8:42

  4. Le recrutement
    – Bien definir les regles de l’entreprise et la definition des taches des differents employes au depart pour les processus prenent le dessus sur les humeurs et couleurs des differents employes.
    – Savoir motiver les employes

    Les risques:
    – La concurrence deloyale; il n’y a pas de protection des concept dans la pratique, mais il faut neanmoins faire brevete toutes ses inventions en cas de litige le faux ne tient generalement pas la longueur, on arrive toujours a des compromis.
    – La corruption de notre appareil administratif (bakshish non planifie)
    – La mentalite camerounaise, « je veux sans rien donner, « ,
    – Manque de communication; – Il faut etre capable de tout faire ou savoir comment il faut faire tout a tous les niveaux. Quand quelqu’un detient un quelconque savoir en Afrique il n’evolue pas, il ne transmet pas et devient un veritable frein qui a long terme pourri l’evolution de l’entreprise.

    Bambi

    juin 24, 2007 at 8:54

  5. Bambi,
    Merci pour ce retour.
    Question: est ce qu’il existe des niches en afrique alors que tout reste à faire?

    africa2point0

    juin 25, 2007 at 7:20

  6. Etu… – heu – Africa 2.0 🙂
    je suppose qu’en parlant de niche tu fais allusion aux possibilités de bizness.
    Si oui, bien sûr qu’il y’a des niches, du moins c’est ma conviction.
    En reflechissant bien, je suis de plus en plus convaincu que le tutoiement c’est pas une si bonne idée.

    bambi,
    je discutais encore avec mon paternel l’autre jour au phone, et il me disait texto:
    « si tu négliges le facteur humain, ça peut te foutre ton projet en l’air. Et mm si tu prends quelqu’un de la famille, au boulot c’est Mme Unetelle, Mr Untel, vous, etc… Le tutoiement et la familiarité c’est à la maison ». Perso je n’aime pas trop les mélanges de genre. La famille c’est la famille. Le boulot c’est le boulot.
    « Cibler une niche solvable ».
    Ça c’est à écrire en rouge et en gras. Et mon conseil que je donne toujours aux entrepreneurs en herbe: dans un premier temps, faites un gros trait sur l’Etat. Avoir l’Etat comme client, ca n’amène que des problèmes.

    Sinon je trouve ton critere sur la tresorerie (fonds de départ) assez élevé: cinq ans c’est beaucoup quand même. Je ne sais pas si tu peux trouver quelqu’un pour te financer ça, et si en plus tu ne comptes t’en occuper qu’en temps partiel… (puisque tu parles d’une source de revenus réguliers à côté)
    Bon peut-être que ça dépend de la nature du projet aussi. Parce que pour un projet qui dès le départ a un besoin en tresorerie annuel de 20 briques (CFA) par exemple, sur cinq ans ça fait quand même la bagatelle de 100 briques, soit 150.000 EUR.

    Eddy

    juin 25, 2007 at 10:14

  7. Concernant la trésorerie je pense qu’il faut effectivement pourvoir tenir au moins deux ans sans se faire payer.

    africa2point0

    juin 25, 2007 at 10:51

  8. Ouais, dans tous les cas, je crois qu’une autonomie de trésorerie inférieure à un an équivaudrait à du suicide.
    De l’autre côté un time-to-market supérieur à un an serait un peu trop risqué, vu que vous courrez le risque de développer un produit inadapté au marché, et donc l’avoir développé en pure perte.
    time-to-market: le premier produit doit être disponible sur le marché 3 mois maxi après la création.
    1res entrées: et donc, ce qui fait qu’en principe la tresorerie devrait enregistrer ses premières rentrées (j’ai pas dit bénéfices !!) dès le premier semestre d’activités.

    à votre avis, les premières embauches devraient-elles etre des CDI?
    Perso, je pense qu’il faille dans un premier temps prendre tout le monde en CDD pour 2 ans (c’est la limite maximale autorisée par la loi si mes infos sont exactes).
    Ensuite confirmer en CDI, en esperant qu’après deux ans, la boîte campe solidement sur ses appuis.

    ps. Au fait, Africa 2.0, c’est quoi le point d’interrogation sur la droite de tes messages, c’est l’étoile du sheriff? 😉

    Eddy

    juin 26, 2007 at 7:34

  9. « Est ce qu’il existe des niches en afrique alors que tout reste à faire? »
    Tu le dis toi meme; tout reste a faire. il y a des consommateurs potentiels qui vont a l’etranger pas par snobisme mais parce que les produits (et ceci dans presque tous les domaines) qui sont proposes ne sont pas satisfaisants. Ils s’en contentent parfois mais si on leur propose localement de la qualite ils seront preneurs.

    Pour les finances Eddy je te dirais ;
    « viens sentir le pays, et tes 150000 euros tu les placeras d’abord dans un paradis fiscal. »

    Ceci dit je ne connais pas non plus ta capacite ni l’etendu de ton pouvoir.
    En Afrique pour monter une structure toute faite avec ses fonds propres et son mode de fonctionnement propre il faut etre a peu pres au niveau des multinational en terme de pouvoir.
    L’appareil prive est litteralement asphixie par l’administration et sa corruption, toute les structures nationales qui ont pu se faire une place au soleil on commence de maniere tres discrete et peu a peu on impose leur marque.
    Tu me diras c’est archaique et je te reponds fais en l’experience peut etre que je me trompe je l’espere mais de ce que je vis je n’en ai pas l’impression.

    En afrique il faut evite de se disperser au depart. Il faut cibler la niche cibler le produit, sentir les mouvements de societe, la diversification a tue FOKOU et tous ceux qui s’y sont lance.

    il faut etre patient 5 ans est un bon chiffre pour avoir une structure a peu pres stable, parce que ici d’une annee a l’autre tout peut changer.
    Parce que la stabilite de l’entreprise (qui est assez voyante) est etroitement lie aux mouvements de societe. Il faut rester dans la mondainite pour entretenir le reseau.:
    L’administration qui constitue la masse salariale la plus eleve est en perpetuelle changement. Ca impacte sur ton portefeuille parce qu’il renegocier les « ententes commerciales »(bakshish). Tes clients bons payeurs hier deviennent mauvais payeurs.
    Les societes privees paient bien mais il faut avoir « ses entrees ».

    Le facteur humain influence enorment la survie de ton entreprise

    Bambi

    juin 26, 2007 at 8:12

  10. c’est ce que je suis justement en train de dire bambi,
    déjà les 150 000 il faut les avoir, et de plus, celui qui les a, je ne sais pas s’il accepterait de courrir un si grand risque.

    Ouais, il y’a que des proes dans ce pays. Le seul truc qui va nous sauver c’est le sacrifice de chacun, s’armer de courage et foncer dans les proes. Sinon il faut oublier.
    Les chinois viendront nous acheter au détail

    Eddy

    juin 26, 2007 at 12:11

  11. Eddy,
    Les chinois vont nous acheter en gros et c’est deja le cas. Pour revenir au sujet.
    Q: »Les premieres embauches doivent etre en CDI? »
    R: Il faut d’abod voir s’il existe des contrats de travail en bonne et due forme en Afrique et voir comment est appliqué le code du travail. Je serai plutot partisan d’une embauche ferme (CDI) car il est tres difficile de grader les bons éléments en Afrique (les gens démissionnent du jour au lendemain) en plus de ca il feut leur proposer un travail interessant et un bon salaire.
    Bamby,
    Je suis d’accord sur la grande influence du facteur humain je dirais meme que c’est le principal facteur de reussite.

    Eddy, les ???? c’est par ce que je n’ai pas mis photo.

    africa2point0

    juin 26, 2007 at 2:37

  12. Eddy ca n’est pas la quantite de sous qui definit la survie voire reussite de ton entreprise mais le facteur humain que j’ai decrit plus haut, l’influence et le pouvoir que tu as.
    Cet influence et pouvoir soit tu l’acquiers petit a petit ca prend du temps, soit tu surfes sur les traces d’un mentor.
    La premiere solution « coute moins cher » mais ce sera plus laborieux.
    Il n’y a pas que des pbs en Afrique d’autre que nous(africains) reussissent pourquoi pas nous?
    Ils sont mieux organise c’est tout ils s’eparpillent pas en essayant de taper dans tout business qui semble marche. Et ils sont conscient de delais qui sont plus long ici.

    Bambi

    juin 26, 2007 at 3:29

  13. Moi, c’est « comment faire mieux que les autres, en me servant de ce que je sais sur eux? »

    Nino

    août 11, 2007 at 2:07

  14. Ou comment faire mieux « avec » les autres. Ca peut aussi arriver, ou bien?

    Eddy

    janvier 4, 2008 at 9:45

  15. Bien sur father Eddy

    Etum

    janvier 4, 2008 at 10:48

  16. 1)quelle est le pays le plus riche de l’Afrique
    2)les pays indique sont il pauvre ou riche par rapport a la France
    3)quelle sont les pays les plus pauvre de l’Afrique
    4)dans le texte suivant, soulignez en rouge les cause des conflit et en vert leurs consequences.
    En Afrique ,depuis les annee1990 les guerre se sont multipliées pour des raison ethnique religieuse ou politique ces conflits entrainentdes massacre des famin et des deplasement massifs de population. Les refugier malgre l’aide des organisation humanitaire connaisent des conditionde vie dramatique .
    j’espere que vous pourrai m’aidez et je doit avoir un reponse tres vite de votre parts.un reponse avant le vendredi 1 fevrier si possible c’est tres urgent merci

    sara

    janvier 30, 2008 at 12:53

  17. sara,
    tu veux pas une glace aussi? on est pas là pour résoudre tes devoirs de l’école.
    Prends tes pieds et rend toi à la bibliothèque. Tu y trouveras réponse à certaines questions. Pour la question 4)
    – dis à maître d’ecole que les raisons de conflit en Afrique ce sont ses richesses que tout le monde veut s’approprier.
    – ensuite. si tu reflechis deux secondes, tu trouveras quoi souligner en rouge, et quoi souligner en vert.

    Apprends à faire tes devoirs toi-même.

    Eddy

    janvier 30, 2008 at 2:09

  18. LOL, Eddy, tu n’es pas pédagogue là…
    Tout le monde (en tout cas, bien des élèves) ont besoin d’aide pour faire (et surtout réussir) leurs devoirs d’école.
    Par contre, c’est d’un coup de pouce qu’ils ont besoin, pas d’une solution complète; je suis d’accord avec toi sur ce point.

    Au délà de ça, analysons en profondeur l’arrivée ici de Sara qui pose un problème auquel elle n’a visiblement pas la solution.

    Elle a probablement dû (Etum confirmera ou infirmera à partir de ses logs) chercher « Afrique » (ou des variantes) sur Internet, et après quelques pages, elle est tombée sur ce blog (tu ne penses pas qu’elle y soit arrivé directement de la 4ème d’Argenteuil d’où elle est).

    1- Soit elle arrive directement sur le blog en page d’acceuil, et a dû parcourir le blog pour poser sa question sur cet article, qui date quand même de Juin 2006…..

    2- soit elle est arrivée directement sur cet article (et je me demande bien comment elle a fait, et avec quels mots clés). Et un croisement entre ses questions et l’article fait penser qu’elle a dû chercher pas mal de temps quand même…

    Bref, derrière ça, il y’a de la recherche d’aide dans cette grande bibliothèque virtuelle qu’est Internet.
    Pour ça, elle mérite un peu d’aide…

    Quel est le pays le plus riche d’Afrique? Le plus pauvre?
    Si cette jeune fille s’était résolue à aller sur Yahoo Answers, voilà ce qu’elle aurait lu
    http://fr.answers.yahoo.com/question/index?qid=20070630083521AAreWCJ&show=7
    De quoi devenir fou!

    Faut pas qu’elle pense que les africains ne le savent pas eux-même 😉

    Nino

    janvier 30, 2008 at 3:21


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :