Africa 2.0

Le Blog de l’Afrique innovante, volontaire et positive

Les principaux opérateurs de mobile en Afrique

with 8 comments

SOCIETE NOMBRE D’ABONNES en milliers
MTN 26 659
VODACOM 24 112
CELTEL 17 734
ORASCOM TELECOM 15 469
MAROC TELECOM 11 071
ORANGE 10 724
WATANIYA TELECOM 3 762
MILLICOM 3 215
ATLANTIQUE TELECOM 978

 

Source INFORMA TELECOMS & MEDIA JA

Advertisements

Written by africa2point0

juin 18, 2007 à 5:23

Publié dans Uncategorized

8 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Et quand on sait que l’abonnement n’est pas la chose la mieux partagée en AF, on se dit qu’ils auraient dû préciser également le nombre de lignes.
    Une bonne stat Abonnements/pre-paid ca donne des idées plus claire.

    Kans

    juin 19, 2007 at 9:56

  2. Etounou,
    Tu as raison je me demande si les abonnements ne rapportent pas plus que les pré-paid. Ceci expliquant cela. Je suis effectivement à la recherche des stats sur les pré-paid. Les sondes sont déja partis. Tes amis qui sont au Mboa ne peuvent pas nous aider?

    africa2point0

    juin 19, 2007 at 11:13

  3. Bonjour,

    ayant contribué à la rédaction de ce dossier pour Jeune Afrique, je peux sans doute vous éclairer. Bref, de manière générale, ces données sont souvent livrées dans les rapports annuels. Par exemple, à fin 2006, Tunisiana (filiale d’Orascom Telecom) comptait 3.07 millions d’abonnés dont 3.03 millions en prepaid. En Algérie, Djezzy avait à la même date 96.8% de ses clients en prepaid.
    En general, le prepaid représente plus de 95 % des lignes en Afrique.

    Frederic Maury

    juin 19, 2007 at 2:17

  4. Bonjour,
    Frederic merci d’etre passé pour nous apporter cet éclairage. Est ce que vous auriez les chiffres exacts du nombre d’abonnés/pre paid à la téléphonie mobile en Afrique.

    africa2point0

    juin 20, 2007 at 7:47

  5. Je confirme les infos ci-dessus apportées par Frédéric Maury.
    En AF le ratio est en effet de l’ordre de 90-95% de prepaid. Au Cameroun, chaque opérateur.

    Regarde ce doc (§2.3) par exemple: http://www.famafrique.org/regentic/indifract/cameroun.doc
    Ca date mais c’est assez indicatif.

    Et puis il faut aussi tenir compte du fait que les opérteurs trichent un peu pour renforcer leur image; ainsi on maintiendra active, 2 ou 3 mois de plus, une ligne qui ne produit aucun chiffre d’affaire. Typiquement un téléphone qui ne sert qu’en reception, sans jamais etre rechargé, sinon de facon très minimale. Il génére certes du traffic entrant, mais il rapporte moins.

    Pour le reste, je vais à la pêche aux infos, en espérant que mes amis veuillent bien dire des chiffres contenus dans les rapports annuels respectifs, et publics d’ailleurs, d’Orange et MTN.

    Kans

    juin 20, 2007 at 8:35

  6. Salut à tous!
    C’est bien vrai que sur certains marchés en Afrique, la concurrence (en terme d’image) fait que les opérateurs préfèrent rallonger les délais de validité (réception en particulier). Effectivement, ils comptent alors ces abonnés « non-actifs » dans leurs chiffres. D’ailleurs bien souvent les organes de régulation entérinent même ses informations, puisque ne creusant pas plus loin que les données fournies par les compagnies de télécoms. C’est dommage, mais c’est comme ça!

    Je confirme aussi le ratio Postpaid/Predpaid: 95% des abonnés en Afrique sont des pre-paid.
    Une raison principale est le fait qu’en afrique, tout le monde n’a pas de compte bancaire… de plus, la conjoncture économique aidant, les africains de maintenant refusent très peu de « s’engager »; donc ils tournent toujours le dos aux offres avec engagement (post-paid).
    D’ailleurs, on comprend mieux pourquoi les offres mixtes (rechargeables ou semi-postpaid) gagnent beaucoup plus de terrain, même au niveau des entreprises.

    Innocent

    décembre 15, 2008 at 7:44

  7. j’aimerai avoir la liste des opérateurs actuel en afrique ou du moin les staaistiques deçu pour 2010

    raoul

    septembre 28, 2010 at 8:35

  8. slt mister rawoule si vs voulez les stats il faut acquerir le repport de l’UIT intitulé indicateur des telecms/tic en Afrique 2008: à la croisée des chemins. c’est le dernier rapport, c’est difficile d’avoir des données 2010 regroupées peut etre par ays . l’UIT fait des rapport ts les 4ans eut etre bientot 2OAO mais il faut donc attendre 2O11.
    cordialement

    cherif

    octobre 29, 2010 at 2:01


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :