Africa 2.0

Le Blog de l’Afrique innovante, volontaire et positive

Archive for mars 2007

La valeur de l’exemple

leave a comment »

Je relaie à travers ce post une interview de Jacques Bonjawo ancien de chez Microsoft, parue dans Le Messager et reprise par le site AllAfrica. Il parle de son parcours, des ses années Microsoft et des ses nouvelles ambitions. Quelques quotes et commentaires:

C’était, me semblait-il, une politique qui consistait plus à vendre les produits qu’à penser à un développement de ces pays

Il est possible d’allier humanisme et Business et je pense que Microsoft je fais assez bien.

Ce ne sont plus les ingénieurs ou les managers qui donnaient les orientations en terme de projets, de création des logiciels. C’étaient plus les responsables du marketing. J’ai d’ailleurs décrit Microsoft comme une « Marketing company », c’est-à-dire une compagnie qui voudrait répondre à concurrence féroce des compagnies comme Google et autres.

Je ne suis pas sur Jacques, Microsoft reste quand même une boite de geeks où les gens sont créatifs cool, comme tu le dis de Bill et capables de créer des produits révolutionnaires. il est plus que normal de réduire le délai de mise à disposition des produits surtout sur Internet où tout n’est que Beta. Gardez les mêmes délais longs pour faire des produits « meilleurs » devient dangereux pour la survie de l’entreprise. Il faut être aussi rapide que les clients quittent à se planter de temps en temps.

Je n’ai pas le sentiment que nous développons une vraie politique de développement à partir des nouvelles technologies. Aujourd’hui, il n’y a pas de développement sans associer ces nouvelles technologies, c’est incontournable.

Si les décideurs pouvaient t’entendre

Je vous laisse lire l’interview dans son intégralité ici

Publicités

Written by africa2point0

mars 27, 2007 at 10:08

Publié dans Uncategorized

Le Journal de la finance Africaine

with 4 comments

Tirage : 60 000 ex.

Format : Berlinois

Périodicité : Hebdomadaire

Diffusion : Kiosques Afrique et Europe francophones, abonnements par poste, par portage ou par internet.

Prix de vente au No : 1,5 €

Prix de l’abonnement : 50 € + frais d’acheminement. 

Rubriques d’annonces classées 

  • Résultats des entreprises
  • Appel de capitaux
  • Recherche de partenaires
  • Appels d’offres
  • Cession d’entreprises et de commerces
  • Immobilier
  • Emploi
  • Missions et mandats

Ces quelques chiffres pour vous annoncez la sortie prochaine (Juin 2007) de l’hebdomadaire Les Afriques spécialisé dans la finance africaine. Cet hebdo vient combler le manque d’informations sur un secteur qui a le vent en poupe en Afrique. Parlant de magazines sectoriels ou spécialisés sur les marché émergents il y’a rien sur le Marketing, l’informatique (Qui est chaud pour se lancer?) ou encore l’immobilier.

Written by africa2point0

mars 26, 2007 at 2:10

Publié dans Uncategorized

Links of The Week

leave a comment »

Voici quelques liens pour bien commencer la semaine.

What an Emerging World est un blog qui traite de l’actualité des pays émergents. On y trouve de nombreux chiffres et articles sur les sujets tels que les télécoms ou le financement d’entreprises.

Amatomu est un aggrégateur de blogs sud africains lancé par le groupe de presse en ligne Mail & Guardian. Lorsque l’on connait le dynamisme de la blogosphere sud africaine… A book marker.

DrumNet est un projet qui vise à fournir aux fermiers Kenyans des outils de marketing, des services financiers et des informations à l’aide et à travers de leurs téléphones portables via White African

Written by africa2point0

mars 26, 2007 at 10:25

Publié dans Uncategorized

C4 World

leave a comment »

Avec pour objectif la suppression de la pauvreté par et grâce au business, C4-World permet à travers sa plateforme d’investissement aux individus d’investir directement dans des entreprises africaines. Kiva offre déjà un système semblable de microcrédit qui relie les prêteurs privés et entrepreneurs des pays en voie de développement. À la différence de Kiva, les investisseurs de C4-World, les « MyC4 » peuvent compter recevoir un retour sur leur investissement. Les entrepreneurs du tiers monde sont des associés et non des assistés. Une autre différence importante est que MyC4 se concentre aussi bien sur la connaissance que sur le capital. La StarUp danoise a mis en ligne une communauté pour partager la connaissance et les Best Practices autour de son approche. Une bêta privée sera lancée courant mai. J’en ferai surement partie (j’avais une idée similaire dans le pipe). Au delà du capital il y’a le transfert de compétence qui est important. Si vous avez une âme d’investisseurs et quelques sous de coté n’hésitez pas.

Written by africa2point0

mars 23, 2007 at 1:23

Publié dans Uncategorized

Je suis spécialiste en tout

with one comment

C’est la citation d’une jeune camerounaise de 20 ans dans un reportage d’Envoyé Spécial sur le tourisme sexuel au Cameroun. Mon téléphone n’a pas cessé de sonner pour me prévenir de la rediffusion de ce reportage car j’avais déjà raté le premier passage. Ce reportage m’a plus que choqué surtout lorsque je pense à mes sœurs. Au delà de la naïveté des fillettes (l’une d’elle se retrouve dans la chambre d’hôtel du journaliste sans savoir pourquoi elle y est, surement trainé là par un cousin ou un frère), c’est la complicité des grandes personnes, qui pour quelques CFA détruisent l’avenir de tout un pays. Le reportage relève aussi la passivité des services de police du en grande partie à la pression de la hiérarchie qui pour certains de ces membres tirent quelques bénéfices de cette situation.

L’état doit plus que jamais jouer son rôle notamment en intervenant à tous les niveaux : éducation, sensibilisation, aide aux ONGs qui travaillent sur le sujet, renforcement des moyens de la police des mœurs, etc. L’heure est grave il faut que l’on cesse de laisser nos enfants se chercher.

Written by africa2point0

mars 23, 2007 at 12:43

Publié dans Uncategorized

En plus c’est vrai!!!

leave a comment »

De Joseph STIGLITZ

On a vendu l’idée que la mondialisation profite à tous. L’ennui, c’est que ce n’est pas vrai.

Written by africa2point0

mars 23, 2007 at 12:10

Publié dans Uncategorized

Kikoy

leave a comment »

Le kikoy est un tissu Kenyan 100% coton dont on trouve des déclinaisons sous forme de capes, paréos et sacs. Il est tissé à la main par les femmes kenyanes. Une firme britannique a déposé il y’a quelques temps la marque commerciale « Kikoy » au grand dam des femmes et des familles qui en vivent. Si la firme obtient la propriété du nom les femmes qui tissent ce tissu fort apprécié ne pourront plus l’exporter vers l’Occident.

Il se pose ainsi le problème du traitement des savoirs traditionnels dans le cadre d’un système de brevets. La Propriété Industrielle en Afrique est très importante car l’économie de la connaissance concerne tous les savoirs. Il devient donc urgent que le système de la propriété intellectuelle intègre cette dimension en prenant en compte toutes les ressources (savoirs traditionnels expressions du folklore). Afin de ne plus se faire piller notre patrimoine il serait souhaitable que OAPI fasse un recensement de ce dernier et le protège contre certaines firmes.

Written by africa2point0

mars 23, 2007 at 12:03

Publié dans Uncategorized